U19N vainqueurs du leader Angers

Article paru dans Culture sport par Bixente Gorostegui (@GorosteguiB)

Dimanche dernier, le 9 février, les U19 Bayonnais qui évoluent au plus haut niveau national ont vaincu Angers, leader du groupe C.

Mohamed Akki, entraîneur des U19 de l’Aviron Bayonnais, a le triomphe modeste. Ses poulains ont pourtant réalisé un véritable exploit en s’imposant face à Angers (1-0). Alors que dix-neuf points séparaient le Petit Poucet bayonnais, neuvième au classement, de l’ogre angevin, en tête du championnat national (groupe C) depuis quatorze journées, le but de leur capitaine Florian Heguiabehere a fait la différence.

Sur le papier, l’affaire semblait pourtant réglée d’avance en faveur des Angevins, leaders incontestés de la poule et disposant dans leurs rangs de joueurs réputés très athlétiques, amenés à rejoindre le niveau professionnel dans quelques années. Les Bayonnais, portés par la dynamique très positive du club et influencés par les bonnes performances de l’équipe première, voyaient pourtant dans ce match la possibilité de frapper un grand coup face à une formation qui a connu la défaite seulement trois fois. « C’est le moment ou jamais pour décrocher une victoire qui aura de la résonance », ambitionnait le coach.

Le premier acte, « équilibré » selon le technicien bayonnais, n’a vu aucune équipe prendre le dessus. Les Bayonnais ont fait mieux que résister en frappant plusieurs fois au but et en se créant les meilleures occasions.

U19N_Angers_001

Un coach visionnaire

À la pause, Mohamed Akki a su galvaniser ses joueurs : « la première équipe qui marquera, gagnera ce match. La rencontre va se terminer sur le score de 1-0, j’en suis certain ». Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le message est bien passé car ses joueurs ont réalisé une très bonne entame de seconde mi-temps, concrétisée par le pénalty de Florian Heguiabehere à la 70e.

Quelques minutes plus tard, les footballeurs basques ont même eu l’occasion de doubler la mise lors d’un face-à-face. En vain. Les Angevins ont poussé dans les vingt dernières mais se sont heurtés au goal bayonnais Hugo Boulay, auteur d’un superbe arrêt à la 85e.

Un championnat très relevé

Le coach bayonnais fait déjà ses calculs : « il reste trois matchs à gagner pour assurer mathématiquement le maintien ». Il ne masque pourtant pas les difficultés qu’il leur faudra surmonter : « le championnat est particulièrement relevé et exigeant car il est composé majoritairement de réserves d’équipes professionnelles ». Les joueurs bayonnais seront donc condamnés à l’exploit lors de chaque rencontre, avec derrière cela, de nombreux sacrifices à réaliser, en ne laissant rien au hasard.

Prochain objectif, ce dimanche 16 février au stade Didier-Deschamps, à l’occasion du derby aquitain face aux Girondins de Bordeaux. « Cette victoire contre Angers nous donne des ailes et nous donne envie de viser plus haut dans ce championnat » conclut Mohamed Akki.

Saison 2016 / 2017