Une victoire probante

Après les derbys «basco-béarnais» (Pau) et «basco-landais» (Mont-de-Marsan), c’était le derby «basco-bigourdan». Tarbes, suite à un départ de championnat plutôt laborieux (une seule victoire) et à quelques problèmes internes, venait à Bayonne pour obtenir un résultat positif et «repartir du bon pied». Bayonne restait sur une victoire à domicile (Mont-de-Marsan) et une élimination en Coupe de France (Libourne). Il s’agissait d’un match important pour les «ciel et blanc» qui devaient, eux aussi, «repartir du bon pied». Au final, les Bayonnais ont remporté une probante victoire!

CFA - ABFC vs Tarbes

 

La première mi-temps fut largement dominée par les «ciel et blanc» :

  • 5è minute : ouverture de Sony Dubeaux pour François Mendy, débordement et centre sur la tête de Victor Élissalt pour Iñaki Goikoetxea qui marqua d’un tir croisé;
  • 12è minute : Iñaki Goikoetxea se retrouve en bonne position mais son tir à ras de terre frôle le poteau;
  • 25è minute : beau et dangereux mouvement d’attaque se terminant par un tir de Victor Élissalt au-dessus;
  • 28è minute : nouvelle action dangereuse sur le côté gauche mal concrétisée par Sony Dubeaux.
  • Et comme toujours en football, un vif contre des «rouge et violet», mené côté droit, se termina par un tir de Delanys repoussé par Pascal Élissalde mais victorieusement repris par Randriantsara (33è minute).

 

La deuxième mi-temps débuta par un coup de théâtre.

  • Dès la mise en jeu, Kevin Durand récupéra le ballon, le transmit à Victor Élissalt. Son tir fut repoussé par Kone. Archie Fataki se précipita pour marquer mais il fut déséquilibré (tirage du maillot) par Quenum. L’arbitre décida la double peine, à savoir penalty et carton rouge. Il y avait exactement 23 secondes de jeu! Archie Fataki scora sans coup férir (46è minute).
  • Puis Iñaki Goikoetxea eut deux autres occasions (50è et 58è minutes) d’alourdir la marque mais il ne put pas les concrétiser.
  • À la 62è minute, un corner tiré par Victor Élissalt fut repoussé des poings par Kone. Kevin Durand récupéra le ballon, le transmit à Victor Élissalt qui centra. En pleine surface, Jérôme Arhancet exécuta un remarquable ciseau retourné qui se logea dans le petit filet. Un but techniquement superbe!
  • La rencontre aurait pu encore basculer à la 67è minute. La chevauchée de Delanys (qui mystifia, côté gauche, quatre défenseurs) se termina par un accrochage en pleine surface et un penalty. La frappe de Benramdane, dans le soupirail gauche, fut repoussée par Pascal Élissalde.
  • Les «ciel et blanc» se créèrent ensuite encore deux belles occasions de scorer par Sony Dubeaux (73è) et Inaki Goikoetxea (88è) sans les concrétiser.

 

CFA - ABFC vs Tarbes

 

Jean-Claude Gay était satisfait : «match qu’il fallait gagner et qu’on a gagné, avec plus de jeu que d’habitude mais avec encore trop de déchets techniques».

 

Jérôme Arhancet confirma que son magnifique but fut marqué à l’instinct «sans aucune réflexion».

 


ABFC 3 – 1 TPF

Arbitre : M. Pla assisté de MM. Jacques et Staes

Spectateurs : 400

Buts : Goikoetxea (5è), Fataki (46è) et Arhancet (62è) pour Bayonne – Randriantsara (33è) pour Tarbes

Avertissements : Barsotti (52è), Degoul (56è) et Durand (67è) pour Bayonne – Randriantsara (53è) pour Tarbes

Exclusion : Quenum (46è) pour Tarbes

ABFC : Élissalde – Hirigoyen, Mendy, Arhancet, Degoul (cap) – Durand, Barsotti, Dubeaux (Baptista 76è), Élissalt – Goikoetxea, Fataki (Duventru 83è)
Non entrés : Diegou, Blasco et Lesca (G)

TPF : Kone – Mouret, Quenum, Cisse, Goncalves – Benramdane, Katshimuka, Randriantsara, Dos Santos – Baka (Djacko 76è), Delanys
Non entrés : Quere, Aresse, Amorin et Aubert (G)

L’ABFC se classe désormais à la 7è place.
Délicat déplacement (en fin de mois) au Pontet pour le prochain match.

Saison 2016 / 2017